Quelle technique de recherche fuite utilisée ?

Quelle technique de recherche fuite utilisée ?

Il existe deux types de recherche de fuite d’eau dans la société actuelle. Les artisans plombiers font le choix de la méthode en fonction de la nature et l’importance de la fuite dans la maison.

Les techniques de détection de fuite non destructive

Aujourd’hui, les méthodes de recherche ont évolué de manière technologique. Cela signifie que les plombiers n’ont nullement besoin de casser les infrastructures existantes dans le logement (terrasse, carrelage, béton, mur, plafond, toiture, cloison, charpente….) pour détecter la source exacte de la fuite.Effectivement, les plombiers actuels utilisent les méthodes de recherche de fuite non destructive, tels que :

La fumigation

Pour la recherche de fuite d’eau Dammartin-en-Goële, il convient de faire le choix du fumigène afin de trouver l’emplacement précis du problème. Cela consiste à une injection de fumée dans un endroit précis. Dès que la fumée remonte à la surface donnée, c’est le signe de la réelle présence d’infiltration d’eau dans la maison.

Le gaz traceur

C’est l’une des meilleures technologies de recherche de fuite d’eau Dammartin-en-Goële. Elle permet d’effectuer une détection de fuite assez rapidement et efficace. Le plus important est le fait que le gaz traçant est une technique de recherche sans casse. Cela consiste simplement à injecter du gaz dans les canalisations, même difficilement accessible pour trouver l’écoulement d’eau. S’il y a la moindre présence de fuite, le gaz va s’échapper et remonter à la surface des conduits. Il est important de savoir que le gaz traceur permet de trouver les plus petites fuites données.

La caméra thermique

Cette méthode consiste à utiliser des capteurs thermiques pour visualiser les pertes d’énergies ou les changements de températures à l’intérieur des conduits. Les caméras infrarouges permettent de se rendre compte de tous les défauts d’étanchéité ainsi que les défauts d’isolation à l’intérieur des canalisations. Cette nouvelle méthode derecherche de fuite d’eau Dammartin-en-Goële ne requiert aucune démolition des infrastructures pour déceler l’emplacement précis des fuites encastrées ou enterrées.

L’électro-acoustique

La recherche de fuite par acoustique permet de déterminer la présence de fuites rapidement et avec une grande efficacité. Elle consiste à s’axer sur les bruits et les vibrations émanant des fuites pour localiser l’emplacement précis du problème. La méthode de détection par électroacoustiqueest très adaptéeaux recherches de fuite non destructive.

La caméra d’inspection vidéo

 La caméra vidéo est une méthode moderne pour détecter la source d’une fuite d’eau sans casse. Aussi appelé l’endoscopie, cela consiste à introduire la caméra à l’intérieur des canalisations encastrées pour filmer et enregistrer l’image de la fuite directement sur un écran. La caméra vidéo est beaucoup plus pratique pour les canalisations sous terre. Cela permet de mieux cibler le problème sans endommager la surface existante dans le logement

Les techniques de détection de fuite destructive

Il faut savoir qu’il existe une technique assez classique pour la recherche de fuite d’eau. Cette méthode consiste généralement à détruire les surfaces comme le mur, plafond et les différents sols pour trouver l’endroit exact de la source précise du problème. Cette méthode de recherche destructive n’est plus trop utilisée actuellement, en raison des travaux annexes. Cela engendre des dépenses supplémentaires puisqu’il faut réparer les infrastructures endommagées lors des passages des plombiers. Toutefois, il faut savoir qu’il existe certaines fuites qui nécessitent une démolition des infrastructures existantes.

En conclusion

Il existe deux manières de trouver une fuite dans une maison : la technique de recherche non destructive et la technique de recherche destructive. En fonction des fuites, les professionnels optent pour la méthode la mieux adaptée à la situation et qui permet de déterminer rapidement les fuites et ce, dans les conditions optimales.